fbpx
Sélectionner une page

Cet automne, j’ai eu la chance d’implanter un programme de Pleine Conscience à l’école primaire de mes filles. Je rêvais de ce projet depuis longtemps et l’an dernier j’ai fait quelques belles découvertes qui m’ont amenées à présenter ce projet aux enseignants de l’école. J’ai été ravie de constater leur ouverture à ce nouvel outil.

Ensuite ,je devais faire des choix pour ma vie professionnelle… J’ai dû espacer les blogues et les info-lettres que je vous envoies et diminuer ma présence un peu partout, telle qu’offrir seulement deux retraites saisonnières plutôt que quatre par année. Tout cela, au détriment du momentum que je connais depuis quelques années.

Mais au-delà de l’accomplissement et l’expansion professionnels, je suis une maman avant tout et c’est le rôle que je prends le plus à coeur! Ce projet était aussi un peu égoïste… je pensais à mes deux filles. Je souhaitais qu’elles puissent vivre le primaire dans un atmosphère qui, non seulement, les aide à s’accomplir à tous les niveaux mais qui leur permet aussi de s’épanouir pleinement, d’être heureuses et d’apprendre à être des petites personnes éveillées.

Donc depuis septembre dernier, les enseignants guident les élèves deux à trois fois par jour dans un moment de calme. Tous les enfants de la maternelle à la sixième année apprennent à devenir plus conscients de leur respiration, de leur émotions et de leur environnement. Ils apprennent également comment fonctionne leur cerveau et ce qui se passe lorsqu’ils réagissent au stress. Les enfants sont des apprentis très réceptifs et ils accueillent avec joie ces moments de calme qu’ils ont dans la journée.

Après quinze années à enseigner le yoga et la méditation, j’ai rencontré beaucoup d’adultes, parfaitement sains d’esprit, me partager leur défi face à l’anxiété, le stress, la dépression et l’incapacité à gérer la surcharge de travail et le chaos de la vie quotidienne. En leur enseignant différentes techniques de respiration et de méditation, ces mêmes personnes sont capables de prendre du recul et de se sentir plus fortes face aux obstacles qui amènent le stress en elles. Avec de la pratique et de la discipline, elles deviennent des personnes plus calmes, sereines et heureuses.

Et si nous avions reçu, dès notre plus jeunes âge, des outils concrets pour nous aider à mieux gérer le stress? Si, en tant que société, nous pourrions inclure l’apprentissage de la pleine conscience dans toutes nos écoles?

La pleine conscience, peut aussi se traduire par présence attentive. Elle ne se vit pas seulement dans les moments de méditation; une multitude d’ateliers sont offerts aux enfants pour les aider à amener plus de conscience dans leur quotidien. Une vie en pleine conscience est bien plus que de s’asseoir en silence quelques minutes par jour.

Je vous partage ici une technique simple et efficace pour aider vos enfants à se calmer:

 

  1. Dire: Installe-toi assis confortablement, ferme les yeux et observe le mouvement de ta respiration dans ton ventre. (30 secondes à 1 minute)
  2. Faites sonner un carillon (durée 20 à 30 secondes).
  3. Dire: Écoute attentivement le son jusqu’à ce que tu ne l’entendes plus.
  4. Dire: Quand tu n’entends plus le son—garde les yeux fermés et reviens à observer le mouvement de ton ventre avec ta respiration ( 30 sec à 1 min.)
  5. Sonnez le carillon une deuxième fois.
  6. Dire: Écoute attentivement le son.
  7. Dire: Une fois que tu n’entends plus le son, ouvre les yeux.

 

Voilà de beaux moments à partager avec vos enfants…

.

.

.

.

.

 

.

Source: MindUp.org

Top